Syndicat National des
Brasseurs Indépendants
62 rue Charles Courtois
54210 Saint-Nicolas-de-Port

Le SNBI, organisation nationale française, est l’unique institution professionnelle représentant assurément les brasseries artisanales indépendantes. Il a pour actions principales de rassembler, de guider, et de soutenir les 1800 brasseries de l’hexagone qu’il représente. 

Le syndicat est ferme et unanime sur ses principes : défendre les intérêts des brasseurs indépendants français, mettre en avant l’état d’esprit de la scène Craft, en émancipant les brasseries adhérentes de restrictions sanitaires ou de contrôle “des bonnes pratiques” imposées par les industriels, mettre en oeuvre des fondements salutaires et propices à leur épanouissement, à leur inventivité et à leur originalité qui ravissent les consommateurs et les incitent à consommer moins mais mieux.

Le SNBI a donc créer un réseau de solidarité et d’entraide technique, mais aussi un service juridique et l’approfondissement de l’offre de formation. Un label a été conçu pour faire reconnaître favorablement les bières des brasseries adhérentes.

La création d’une marque : Les 200 brasseurs qui sont à l’origine du SNBI, ont été désireux de créer une marque qui a pour but :

  • De démontrer le savoir-faire des brasseurs indépendants
  • De dissocier leurs bières, des bières industrielles
  • D’aider les consommateurs à distinguer l’origine véritable des bières qu’ils vont déguster
  • De convaincre les consommateurs sur la qualité naturelle de leurs bières
  • D’éclaircir les consommateurs avec une transparence absolue

Après un travail réflexionnel de 2 ans, le SNBI a crée sa marque collective “Brasseurs Indépendants”. Bien sur pour que la brasserie détienne le label plusieurs étapes sont à suivre, et pour bénéficier en plus de la marque les conditions suivantes sont à respecter : 

  • Produire de la bière & être indépendant
  • Être localisé en France
  • Ne pas sous-traiter sa production
  • Les étiquettes doivent laisser figurer clairement le nom et l’adresse du brasseur
  • La composition du produit doit explicitement être écrite sur l’étiquette
  • Le produit doit exclusivement être élaboré à partir d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle
  • Aucun arômes où additifs artificiels ne doit être utilisé
  • Les règles en vigueur de sécurité alimentaire et d’hygiène
  • La démarche micro-biologique qualitative des bières est évidente et constante
  • L’ensemble de la réglementation en vigueur en France doit être respectée par le brasseur 

J’ai rencontré pour la première fois, le président Jean-François Drouin lors de ma participation au concours de Saint Nicolas de Port à Nancy, et je me suis dit qu’il serait vraiment utile et important de fédérer l’ensemble du milieu brassicole.

Je souhaite personnellement féliciter leurs diverses actions de soutient auprès des brasseurs artisanaux et de revendications auprès du gouvernement, et notamment  pour l’amendement SNBI qui va donner la possibilité aux consommateurs d’avoir une transparence absolue sur l’origine des bières qu’ils dégustent, mettant par la même occasion en lumière le travail des brasseurs régionaux. Je remercie infiniment le SNBI et ses représentants de m’avoir soutenu comme sponsor lors de mes deux participations au championnat du monde des sommeliers de la bière et de me suivre encore dans mes aventures.


Jean-François Drouin

Vive la présidence

Âgé de 54 ans ce docteur en microbiologie industrielle et ingénieur brasseur de l’école supérieure agroalimentaire de Nancy, préside le SNBI depuis 2016, mais a aussi été le président fondateur de l’union des brasseurs du Grand-Est. Il s’est imposé comme cheval de bataille : de se démener pour promouvoir le monde du brassage artisanal, de représenter les brasseries artisanales avec dévotion, et de se battre pour leur pérennité, trois mots d’ordre sont alors de mise : promouvoir, transmettre, et défendre. Ce docteur en brasserie a fait de sa passion son métier. Sa vocation à vouloir enseigner, et prêcher la bonne parole proviennent d’une réelle envie de partage “je suis un chercheur dans l’âme et j’aime enseigner, je rêve d’une interprofession forte“. Sa motivation sans faille, le pousse à faire bouger l’univers de la bière, par la création d’un label, la mise en place d’un code d’usage pour mettre en lumière les différents styles de bière, ou encore faire évoluer la convention collective.

Tout commence comme ça

Co-fondateur en 2002 des Brasseurs de Lorraine aux côtés de son ami et acolyte depuis 24 ans Régis Bouillon, il voit sa passion devenir de plus en plus grande et son envie de transmettre ses connaissances voit le jour lors de la création d’un centre de formation au sein même de sa brasserie, située à Pont-Mousson (54). Ouvert à tous, ce centre de formation, équipé d’un outil d’une capacité de 3500 hl/an, permet principalement aux stagiaires et aux brasseurs de découvrir les fondements concrets du métier.

Derrière l’homme se cache …

Un passionné de biologie, avide d’aquariums, de récifs et plus précisément d’aquariophilie marine; il faut savoir qu’il est aussi vice-président du Critt Agro-Alimentaire du Grand-Est. Ce bon vivant, fervent de gastronomie et de musique, adore la variété française, particulièrement Véronique Sanson, fan de foot il supporte l’AS Nancy-lorraine. Un jour peut être nous pourrions bien croiser sa route …en politique car c’est une voie qui l’attire de plus en plus.